Centre de Mise à L'Abri (CMA)

centre de mise à l'abri Auxilia

Le Centre de Mise à l’Abri est un dispositif d’hébergement d’Urgence

Il est aujourd’hui réquisitionné par la Préfecture dans le cadre de la mission migrants.

Le CMA proposera après les travaux 17 places d’hébergement d’urgence pour personnes sans domicile stable, dont une pour personne à mobilité réduite.

Le centre propose un hébergement d’urgence qui est activé via le 115. Cette structure permet aux personnes d’avoir du répit avec la rue, de se mettre à l’abri, d’être hébergées, de se restaurer et de prendre soin de leur hygiène corporelle et vestimentaire (possibilité de faire sa toilette + buanderie).

Prestation de service :

La structure sera ouverte soit 24h/24 7j/7 soit à la nuitée en semaine et le WE 24h/24. Cette question est encore à trancher avec la DRIHL en fonction du budget alloué.

 

Pour les repas, les personnes hébergées pourront bénéficier d’un repas chaud le soir. Les repas sont livrés en liaison froide par Ekilibre.

 

Les week-ends et jours fériés, le CMA est ouvert 24h/24. Les repas sont livrés à midi et le soir.

 

Pour le petit-déjeuner, le CMA fournit les denrées nécessaires.

De manière identique, les personnes auront à disposition du matériel de toilette (serviettes, le savon, les brosses à dents, le dentifrice, le shampooing, les rasoirs, la mousse à raser et la lessive). Elles auront accès à une machine à laver et un séchoir.

Équipe accompagnante :

  • Agents d’accueil et de veille
  • Agent d’entretien

Un agent d’accueil est en présence le soir de 18h30 à 22h. Ce dernier assure l’accueil et accompagne les personnes hébergées en soirée.

L’accompagnement proposé : écoute active, vigilance quant à la santé des personnes, travail de prévention et de sensibilisation lié aux différentes problématiques induites par la vie dans la rue. L’agent d’accueil sera dans l’obligation de faire respecter le règlement de fonctionnement et d’apaiser les éventuelles situations conflictuelles.

Le suivi social individuel n’émanera pas du CMA. Les personnes hébergées pourront rejoindre le Point d’Accueil de Jour (en journée) pour activer un suivi social. 

Un lien entre l’agent d’accueil de soirée et le travailleur social du PAJ sera mis en place afin de co-construire rapidement un projet de réinsertion socio-professionnelle pour éviter que la personne s’enlise dans une situation de grande précarité.