Actualités

30/04/2017

TOULOUSE SEYSSES

L'action innovante d'AUXILIA reconduite cette année!

Après le bilan positif de l'expérimentation menée l’an dernier au sein du Centre Pénitentiaire de Toulouse Seysses, l'action innovante d'AUXILIA est reconduite cette année.

 

L’an passé 7 apprenants ont bénéficié de l'aide de formateurs-enseignants d’Auxilia  pour le passage du DNB, Diplôme National du Brevet. Entraînés pour les épreuves de langues (anglais et espagnol) pendant cinq mois, les candidats ont passé le DNB en juin dernier. Avec 4 diplômés, l'action s'est révélée efficace.

C'est le RLE du Centre Pénitentiaire, Monsieur Dubarry, qui avait sollicité Auxilia pour certains de ses candidats afin de les préparer à l'épreuve de langue vivante. Ces apprenants qui travaillaient aux ateliers en journée n’avaient pas la possibilité d'apprendre comme les autres : 3 heures de cours seulement par semaine, consacrées au français et aux mathématiques.

Auxilia avait dû alors mettre en place un dispositif original qui permettait de faire le maximum de formation sur ce temps très court de 5 mois :

Après un passage de test de niveau, les apprenants ont été rapidement mis au travail par les formateurs-enseignants volontaires pour participer à ce plan, ces derniers ayant été recensés par les Responsables de Groupe.

Le rythme imposé d'un devoir tous les 15 jours avait pour contrainte de remettre un nouveau devoir en échange d'un devoir réalisé, selon le mode de fonctionnement des modules courts.

Pour gagner du temps, les devoirs transitaient par la Correspondante de prison qui faisait le lien direct entre les apprenants et les formateurs-enseignants, et informait régulièrement le Service du suivi des devoirs à Nanterre.

Avec ce mode de fonctionnement mêlant EAD et modules courts, les formateurs-enseignants ont fait le pari de donner toutes leurs chances de réussir à ces personnes déscolarisées depuis longtemps ou ayant interrompu leur scolarité très tôt.

Évidemment, le dispositif a subi les mêmes impondérables que l'EAD : abandons, libérations, transferts. Mais les 4 candidats restant en lice ont obtenu leur diplôme du Brevet avec tous des notes en langue supérieures à la moyenne. Deux d’entre eux ont obtenu la mention AB et un apprenant a même eu la mention très bien avec 17/20 en langue. Ce dernier continue d’ailleurs sur sa lancée et prépare le passage du DAEU A.

 

À la fin de cette expérimentation, les formateurs qui le désiraient ont pu rencontrer leurs apprenants le temps de quelques heures au Centre Pénitentiaire. Un réel succès pour ces enseignants qui sont sortis de cette entrevue émus et confortés dans leurs missions de bénévolat (article publié dans la Lettre d'Auxilia n° 12 de Janvier 2017).

 

Ce bilan positif a encouragé l'Unité Locale d'Enseignement du Centre Pénitentiaire à reconduire cette opération en 2017. Le travail étroit entre Correspondante de prison, Enseignants Formateurs et ULE a permis à Auxilia de démontrer encore une fois son sérieux, sa réactivité et ses capacités à répondre à des besoins spécifiques et de tisser des liens forts entre chaque acteur.

Cette année, 8 apprenants sont inscrits au dispositif et pour les entraîner 7  enseignants participent  au projet. Le premier devoir a été donné le 13 février 2017.

Nous souhaitons bonne chance aux apprenants et encourageons les formateurs-enseignants pour accomplir au mieux cet accompagnement si précieux.

Rendez-vous fin juin pour le passage de l'examen et en juillet pour les résultats de cette opération !

 

Marine Menjou-Marcat
Déléguée territoriale
Haute Garonne

Partager :  

Les derniers articles

  • Vidéo - Audition de Mme Adeline Hazan

    À l’invitation de la présidente de la Commission des lois de l’Assemblée Nationale une quarantaine de députés se sont rendus dans un établissement pénitentiaire de leur circonscription...

  • CRP : Examens et résultats

    La réussite est au rendez-vous !

  • Semaine pour l'emploi des personnes handicapées

    RGIS accueille régulièrement en stage des adultes en situation de handicap qui suivent une formation dans le cadre d’une reconversion professionnelle

    Souriante, impliquée et à l’écoute, Isabelle, stagiaire CRP Auxilia, a su se rendre indispensable !

    INTERWIEW

  • Point de vue sur la radicalité

    Quelques notes rédigées par Mme Savignac, psychologue et bénévole à l'EAD,  à propos de l’interwiew  d’Hélène LHEUILLET, psychanalyste, concernant le thème de la radicalité. A réécouter sur France Culture.

  • Le numérique en détention

    Alors que l’accès à l’enseignement et à la formation professionnelle est un droit fondamental, il apparait comme un privilège aux yeux de beaucoup, les détenus eux-mêmes et les surveillants.

    Par Jean-Marie Vicens, bénévole Auxilia depuis 2007.