Actualités

22/01/2018

Le mot du président

2018: Progresser et innover

Je tiens d’abord à renouveler à chacun tous mes vœux pour 2018 et à tous vous remercier pour le soutien que vous avez apporté en 2017 à Auxilia et à ses valeurs, valeurs de  solidarité, de respect et d’amitié qui sont celles de notre association depuis sa création, il y a plus de 90 ans.
Tout en restant fidèle à cette éthique, il a régulièrement fallu s’adapter, évoluer, créer, renouveler.  L’évolution continuelle de la société nous conduira sans cesse à innover, réorganiser, se réadapter, ce qui est le cas de toute structure associative.
Nous voici déjà à la fin janvier de cette nouvelle année 2018. Les projets qui vont être mis en œuvre découleront de ce que nous avons vécu en 2017, avec de bonnes et de moins bonnes  nouvelles :
En positif : le Pôle Hébergement Insertion (PHI) de notre association a été reconnu particulièrement compétent par les pouvoirs publics qui continuent de financer notre Centre d’Hébergement et d’Insertion Sociale (CHRS), notre Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU), le Centre de Mise à l’Abri (CMA) et ont appuyé la reprise par Auxilia du Point d’Accueil de Jour (PAJ) de l’association Saint Raphaël à Malakoff.
Mais aussi des défis à relever, qui concernent ce qui est désormais le PFI (Pôle Formation et Inclusion)comprenant le CRP (Centre de Rééducation Professionnelle) et  l’EAD (Enseignement à Distance).
L’équipe du CRP doit continuer à augmenter le nombre des journées stagiaires pour atteindre et maintenir les 90% de taux d’activité exigé par le financeur sous peine de voir diminuer sa dotation budgétaire annuelle. Nous devons également obtenir que le poste de Médecin et celui d’Assistante Sociale soient maintenus afin d’accompagner avec la même qualité et la même efficience les personnes qui nous sont orientées par les MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées). Pour rappel, plus de 90% des stagiaires obtiennent leur titre professionnel et plus des 2/3 sont dans l’emploi dans l’année qui suit leur formation.
Pour l’EAD nous aurons à gérer la diminution globale du nombre des apprenants, la réduction de la taxe d’apprentissage, le renouvellement des bénévoles de la direction et la difficulté de fidélisation des nouveaux enseignants, plus jeunes, mais moins disponibles et moins mobiles pour se former en raison de leurs contraintes familiales et professionnelles.
Toutefois, de nombreux apprenants détenus continuent à s’adresser à nous, c’est pourquoi ce premier numéro de 2018 est centré sur la privation de liberté : comment elle est vécue par les personnes incarcérées, ses objectifs, ses effets, ses conséquences sur le détenu, sur sa famille ou son entourage…
Si la prison est souvent néfaste, elle peut aussi être profitable comme le montrent les pages évoquant Cervantès.
Comme d’habitude, vous trouverez des pages consacrées à la vie d’Auxilia et quelques contributions de bénévoles, que nous remercions pour leur participation.
Enfin, un encouragement, le week-end des 27 et 28 janvier, qui cette année va regrouper avec les responsables de l’EAD,  plus de 70 personnes, reste un moment propice non seulement pour prendre de bonnes résolutions, mais aussi pour innover et rendre plus efficiente la relation que nous avons avec les apprenants.
Et s’il n’est certes, pas toujours facile d’être en parfaite résonnance avec tout le monde, il est pour le moins profitable d’écouter l’autre, pour mieux le comprendre, comprendre ses aspirations, ses motivations et son action et améliorer ainsi le travail commun.

Guy Larible, président Auxilia

 

Cliquez ICI pour vous abonner gratuitement à la version électronique de La Lettre Auxilia.

 

 

Partager :  

Les derniers articles

  • Jeune et bénévole - La Lettre N°18

    La Lettre d'Auxilia est le magazine trimestriel de notre association.

    Edito par Guy Larible, Président.

    N°18 - Quatrième trimestre 2018

  • L'émission Solidarités donne la parole à Auxilia

    RADIO -  Michèle Guerra, bénévole Auxilia depuis 2012, était l'invitée de l'émission Solidarités de RCF Jura.

  • Le CHRS Auxilia lance un appel aux dons

    Afin de pouvoir accueillir des personnes sans domicile dans les meilleures conditions possibles, le CHRS Auxilia lance un appel aux dons.  Nous aurions besoin de linge de maison (serviette, drap, couette, couverture, oreiller…), de produits artistiques (peinture, feutre, stylo, crayon, feuille…) mais aussi de vaisselle.

  • ILLETTRISME

    Accompagner un illettré sur le chemin du savoir-lire

    Par Monique Girardet, bénévole Auxilia depuis 2004, membre du conseil pédagogique de l'EAD.

  • Prison et liens familiaux

    Le maintien des liens familiaux en prison est une des conditions nécessaires à la réinsertion des personnes détenues.

    Par J-M.Vicens