Actualités

25/04/2022

La pause SIPHO à l’ESRP Auxilia

L’ESRP soucieux du bien-être de ses stagiaires et de ses professionnels vient de se doter de trois tables SIPHO (tables d’auto-étirement dorso-lombaire).

 

Pour s’approprier ce nouveau matériel, une formation a été proposée aux différents salariés tout au long du mercredi 13 avril. Chacun a pu ainsi utiliser les tables SIPHO qui sont des appareils paramédicaux pliables et réglables en hauteur. La pause SIPHO est idéale pour une relaxation du dos des personnes qui restent longtemps assises au cours de la journée devant leur ordinateur.

A l’aide des repose-pieds, la personne s’installe à plat ventre sur la table, les bras ballants et la tête légèrement fléchie ; en quelques secondes, on ressent un relâchement total de la musculature dorsale.

La pause SIPHO est une méthode simple et sans danger qui  peut se pratiquer quotidiennement quelques minutes et permettra de garder un dos en bonne santé et offrira de meilleures conditions de travail au sein d’Auxilia.            

Partager :  

Les derniers articles

  • De l’utilité des activités en prison

    Alors que certaines activités en prison sont remises en cause, rappelons l'utilité des actions pérennes qui favorisent la réinsertion et empêchent la récidive.

  • Auxilia soutient la campagne Internet en prison

    De nombreux bénévoles d'Auxilia sont signataires de la lettre ouverte adressée à la Première ministre pour demander l'accès à internet en prison.

  • Dignité en prison : la France est loin du compte

    La réinsertion des personnes détenues passe par le respect de droits fondamentaux qui ne sont toujours pas respectés dans en France. Les personnes en détention ont ainsi peu de chances d’échapper à la spirale de la récidive. 

     

  • Pourquoi être bénévole ?

    Pourquoi être bénévole ? Pour être plus heureux, prêter main forte aux associations et servir une cause. Rejoignez Auxilia pour aider les personnes détenues !

  • 63 ans de lutte contre l'illettrisme

    Depuis 1959, Auxilia permet aux personnes détenues en situation d'illettrisme d'acquérir les compétences de base qui favorisent leur réinsertion.