Actualités

19/08/2019

Les vacances d'un condamné

Dans le cadre d'une remise à niveau en français "lycée" j'ai proposé un devoir à mes apprenants (en présentiel) afin de mettre en application l'exercice de rédaction "raconter une histoire".

Le thème proposé " les vacances" assez particulier en détention, qu'elles soient personnelles ou imaginaires…

 

J'ai eu de bonnes copies dont une petite perle que je propose ci-dessous, "récit original".

Colette, bénévole Auxilia depuis 2011

 

Les vacances d'un condamné

Quoi de mieux que de s'offrir des vacances quand on est condamné. Pour vivre un été en prison, il suffit de faire partie des privilégiés qui ont eu la chance d'être incarcérés fin mai. Une peine d'un an ferme est largement suffisante pour avoir les meilleures sensations de vacances.

 

Moi qui croyais travailler tout l'été avec des horaires très stricts à respecter, je me retrouve dans une espèce de Club de vacances où il est de rigueur de se lever tard. L'autre jour, avec les canicules à répétition et avec une attaque de moustiques massive, j'ai décalé la promenade au lendemain du coup j'ai gardé le café pour l'heure du thé car c'était déjà l'heure du déjeuner. J'assure un maximum d'énergie pour la journée avec le steak frites qui a rendu célèbre La Farlède. Avec mon codétenu, il nous faut environ 1 h 00 pour manger puis si on a la chance de trouver bon film et sans me tromper, il me reste du temps pour une petite cigarette, une bonne douche pour être à l'heure à mon cours d'échec de 14 h 00. Un bon adversaire est préférable quand on a les idées claires. Et puis je retourne tranquille en cellule, content de moi, je sirote un café bien mérité, comme prévu.

 

Le soir est un moment idéal pour faire des abdos, des pompes et des tractions. Je fais des séries de 10 ou de 20, c'est ce qu'il y a de mieux. Et après l'effort, pour être vraiment dans l'ambiance des vacances, je me fais comme une sorte de glace avec les moyens du bord. Il y en a qui font des cakes, mais je préfère ce petit plaisir très frais et facile à réaliser.

 

Évidemment, il est difficile de recommander ce type de vacances pour tout le monde mais pour quelqu'un qui ne devait pas avoir de vacances, je trouve que ce n'est pas si mal.

 

E.U.

Partager :  

Les derniers articles

  • Apprendre à lire par correspondance

    [Témoignage] Le berger corse   

     

    ... je trouvais que le jeu en valait la chandelle : prouver que le pari fou d’apprendre à lire par correspondance avait toute sa place à Auxilia.

     

    Monique, bénévole Auxilia depuis 2004

  • Livres faciles à lire - la sélection de Stéphane

    La sélection de Stéphane, ancien auxiliaire bibliothèque à Fleury Mérogis, ancien apprenant Auxilia EAD.

  • Dépasser les situations d’illettrisme

    Projet de lutte contre l’illettrisme à travers le prisme de la mobilité/code de la route.

  • Le CHRS Auxilia lance un appel aux dons

    Afin de pouvoir accueillir des personnes sans domicile dans les meilleures conditions possibles, le CHRS Auxilia lance un appel aux dons.  Nous aurions besoin de linge de lit une personne, adulte et enfant. Serviettes, rideaux de douche, tapis de bain, coussins, pelotes de laine, perles et autres fournitures pour faire des activités manuelles. Des fournitures scolaires seraient les bienvenues également ...

  • Les vacances d'un condamné

    Rédaction originale d'un apprenant niveau lycée, collectée par notre bénévole de longue date Colette Laire.