Actualités

24/02/2020

Vu au théâtre - Un Jour J'irai à Détroit !

Du 6 février 2020 au 29 février 2020

Théâtre du Gymnase Marie-Bell
38 boulevard Bonne-Nouvelle
75010 - Paris

Site internet : theatredugymnase.paris

 

Le théâtre a la vertu de nous faire mieux connaître un passé historique méconnu.

 

C’est ainsi qu’en allant assister à la représentation de la pièce ‘’Un Jour j’irai à Détroit’’ de Gilles Duarte, j’ai partagé la vie des tirailleurs sénégalais pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Le spectacle qui sera à l’affiche jusqu’au samedi 29 février au théâtre du Gymnase à Paris, a pour cadre la maison d’arrêt de Fresnes en 1944.

Dans un décor sobre et réaliste, évoquant l’intérieur d’une cellule, on découvre le parcours de trois prisonniers :

  • Igor, un américain, immigré polonais, incarcéré pour désertion.
  • Marcel, un français incarcéré simplement pour ne pas avoir revêtu un uniforme réglementaire. C’est l’ancien détenu David Desclos qui tient ce rôle  avec gouaille.
  • Djili Amacombi, un soldat de l’armée coloniale, incarcéré pour avoir juste réclamé le paiement de sa solde. Ce personnage est interprété avec émotion par le chanteur Stomy Bugsy.   

Ce spectacle qui vous bouleversera, est inspiré de l’histoire vraie du massacre des tirailleurs sénégalais dans le camp militaire de Thiaroye.  

 

Par Stéphane Allemand

Partager :  

Les derniers articles

  • L'activité des correspondants de prison reprend

    Retour des correspondants de prison Auxilia en détention, de nouveau au côté des apprenants 

  • Ateliers ESRP : Sensibilisation aux addictions

    L’équipe psycho-sociale et des formateurs de l’ESRP ont participé récemment à un atelier très instructif animé par l’association Addictions France.

  • Convention Auxilia - ANVP

    L'ANVP et Auxilia, associations reconnues d'utilité publique. accompagnent des personnes détenues en vue de leur retour le plus harmonieux possible dans la société.

  • Auxilia, co-signe une lettre ouverte aux députés

    Auxilia et 18 autres associations et organisations intervenant dans le champ prison-justice ont adressé une lettre ouverte aux députés dans le cadre de l'examen du projet de loi pour la "confiance" dans la justice entamé le 18 mai.

  • Ils soutiennent Auxilia - Michel ATANGANA

    Michel Atangana : "Je voudrais dire aux formateurs que le travail sur le mental est primordial pour aller de l’avant. Il faut redonner confiance aux détenus et vous le faites à merveille. Et vous, détenus, vous devez tout faire pour sortir grandis de cette épreuve."