Le projet associatif

Notre projet : pérenniser notre engagement

Le projet associatif, voté 2014, fruit d’une démarche participative

Les instances associatives (Assemblée Générale, Conseil d’Administration et bureau) s’appuient sur les équipes de direction et d’encadrement, sur les salariés (une cinquantaine) ainsi que sur les bénévoles de l’EAD qui eux-mêmes sont à l’écoute des usagers et des partenaires.

Tous les salariés et bénévoles ont été invités à participer à la construction du projet associatif.

De nombreux entretiens ont eu lieu avec des interlocuteurs représentatifs au niveau national et régional, (Ministères, Administration Pénitentiaire, Fédérations d’Associations, Grandes Associations Nationales des secteurs du handicap et de la justice)

Les usagers ont été consultés dans les établissements (CRP et CHRS) et un questionnaire à tous les apprenants de l’EAD (détenus et handicapés) a reçu un très fort taux de réponse.

 

Les repères issus du projet associatif

Auxilia porte la volonté de développer les synergies entre ses actions et celles de ses partenaires pour un développement réel et raisonnable.

 

6 priorités ont été décidées :

  • consolider nos objectifs et nos actions traditionnelles
  • élargir notre champ d’intervention et nos compétences
  • adapter notre organisation
  • renforcer nos coopérations
  • consolider nos financements et trouver de nouvelles ressources
  • améliorer notre communication.

à télécharger :

À découvrir aussi...

  • Giving tuesday : libérez votre générosité

    AGISSEZ POUR L'ÉDUCATION EN PRISON

    En faisant un don à Auxilia, vous développez l’accès à l’éducation et à la formation dans les prisons et vous contribuez à lutter contre la récidive.

  • Ils soutiennent Auxilia - Arbi, entrepreneur

    Interview d'Arbi MADHAJ, ancien détenu sensible à l'action d'Auxilia. Il nous parle de son jeu de société RPS dont la création est née en prison...

  • Ils soutiennent Auxilia - Stéphane Mercurio

    "Je trouve que les formateurs bénévoles sont très courageux. C’est formidable que les détenus puissent s’inscrire à Auxilia pour accéder à des études ; cela peut les aider à retrouver confiance."

    Stéphane MERCURIO, réalisatrice