Actualités

30/06/2021

Retour sur l'AG d'Auxilia du 12 juin 2021

L’AG ordinaire annuelle 2021 s’est tenue, samedi 12 juin, dans une configuration mixte, présentiel à Nanterre et distanciel par visioconférence sur Zoom.  A l’issue de l’AG et du vote sur le renouvellement du CA, un conseil d’administration de courte durée s’est réuni. Son seul objet était la constitution du nouveau bureau.

Que retenir de cette expérience inédite due à la crise sanitaire ?

Sur cette forme nouvelle, je me suis permis de réaliser un petit sondage auprès de ceux qui ont vécu l’AG différemment, les uns à distance, les autres sur place, pour avoir un regard pluriel et donc plus complet sur ce temps fort de notre vie associative.

Sur place, les différentes interventions du président, de la directrice associative, de l’assistante sociale de l’ESRP (eh oui, il faut s’habituer à cette nouvelle appellation du CRP) ont été ponctuées d’applaudissements plus ou moins nourris. Mais nous ne disposions pas d’applaudimètre pour en comparer l’intensité…

La fin de mandat au conseil d’administration de Jean-Pierre Pannetier, précieux trésorier durant neuf ans, a été saluée par de nombreuses manifestations de remerciements et concrétisée par un cadeau de quelques bouteilles qui lui ont été remises en mains propres (Covid oblige) par le président au nom de tous.

Un mode de réunion à renouveler…

Cette forme nouvelle de tenue d’AG mérite qu’un bilan particulier en soit dressé pour nourrir une réflexion qui permette qu’à l’avenir nous soyons en mesure d’en tirer le meilleur profit.  Malgré ses limites - le « contact numérique » ne peut remplacer intégralement le contact réel et l’échange direct en présentiel - elle offre des moyens d’échange répondant en effet bien aux spécificités et contraintes, notamment géographiques, de notre association.

Déjà, l’organisation, assurée par les équipes salariées à Nanterre, a été appréciée. Une réalisation technique impressionnante, un lien sonore, à distance, de très bonne qualité ont permis que l'accueil et l’ambiance conviviale soient perceptibles même à distance.

Les retours recueillis expriment également une satisfaction sur les exposés, agréables à suivre, fluides, limpides. Les interventions ont été claires et riches d'enseignements : il a été intéressant d’avoir un aperçu sur toutes les activités d'Auxilia, notamment la présentation par Romane Dupuis du travail réalisé par l'équipe psycho-sociale de l’ESRP. Elle a bien mis en évidence notamment le lien toujours étroit entre le psycho-social et le pédagogique

 

Un autre éclairage nous a également été donné sur la formation des bénévoles.

Avec l’appui précieux et gracieux d’une professionnelle en e-learning, Nathalie Parthelot et des équipes salariés et bénévoles d’Auxilia, en 2021, ont été conçus deux modules de découverte du monde carcéral à partir de témoignages de personnes détenues, de retours d’expériences bénévoles, de différentes données utiles que nous avons compilé sous forme d’objets vidéo, audio ou à lire… Les participants à l’AG recevront bientôt un lien pour tester la version « beta » de ce nouvel outil de sensibilisation aux impacts de la vie carcérale sur le parcours de l’apprenant détenu… avant la diffusion large à l’ensemble du réseau bénévole à la rentrée de septembre !

 

Les mots du président ont été appréciés lorsqu’il a souligné qu'Auxilia était sortie renforcée de cette année 2020 par l'implication des salariés et des bénévoles qui ont fait face dans ses trois champs d'activité aux contraintes imposées par l'épidémie.

Globalement donc, il se dégage le souhait clairement affirmé de voir ce principe de réunion mixte (sur place et à distance) conservé : on participe très bien à distance et cela permet à ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Nanterre de suivre les échanges.

… et à améliorer

Comme toute première sans doute, cette innovation mérite, selon celles et ceux qui l’ont vécue, d’être améliorée sur différents points. En premier lieu, le manque d’interactivité questionne ceux qui étaient physiquement présents. Utilisation non optimisée de l’outil numérique ? Programme pas assez accrocheur ? Des sujets présentés trop éloignés des préoccupations des adhérents ? Des interventions trop longues pour, au total, trois heures non-stop ? Effet de doublon entre les documents adressés et ceux lus lors de l’AG ? Timing initial pas toujours respecté ? Une place à trouver pour des interventions d’adhérents participants ?

Autant de pistes de réflexion qui devront être creusées dans les semaines et mois à venir pour aller plus loin.

 

Point d’orgue de l’assemblée générale, le témoignage de Michel Thierry ATANGANA, emprisonné arbitrairement à Yaoundé (Cameroun) entre 1997 et 2014, a été particulièrement émouvant.

Il a chaleureusement remercié tous les bénévoles Auxilia pour leur engagement auprès des apprenants détenus. Son intervention a été suivie par une séance dédicace du livre "Otage judiciaire, 17 ans de prison pour rien" qu'il a coécrit  avec  Anna Véronique El Baze.

 

 

Vous pouvez re-lire l'interview de Michel Atangana publiée avant l'AG.

 

Guy Larible, secrétaire Auxilia, une nouvelle chance

Partager :  

Les derniers articles

  • Accéder au savoir pour une dignité retrouvée

    Zoom sur un "livre enquête" sur la condition carcérale, un univers mal connu : « Une institution dégradante, la prison » de Corinne Rostaing, éd. Gallimard

  • Retour sur l'AG d'Auxilia du 12 juin 2021

    L’AG ordinaire annuelle 2021 s’est tenue, samedi 12 juin, dans une configuration mixte, présentiel à Nanterre et distanciel par visioconférence. 

  • APPRENDRE ENSEMBLE

    DEDANS DEHORS n°110 - mars 2021 - Enseigner et apprendre malgré la prison

  • Bâtir des liens avec autrui pour un monde meilleur

    Interview de  Laélia Véron, linguiste, maîtresse de conférences et autrice.

  • Interview de Céline Chartier, éditrice

    Nous espérons que ce recueil de nouvelles – au-delà de sa dimension littéraire et artistique – sera perçu comme un hommage sincère à la force et à la détermination dont font preuve les détenu.e.s et les bénévoles qui les accompagnent.

    Céline Chartier, éditrice  « Saxifrages – fictions carcérales »